pagecouvertureJosé Duclos

L’invisible pour l’œil

Rendre l’invisible perceptible à d’autres yeux, à d’autres sensibilités, pour partager ce qui l’enchante; José Duclos s’est lancée dans cette voie avec un enthousiasme et un bonheur renouvelés. À l‘aide de ce médium délicat, tout en légèreté qu’est l’aquarelle, elle parvient à exprimer aussi bien l’intimité que la démesure, l’ombre que la lumière, le vide que le plein. Elle adore l’imprévisibilité de l’aquarelle avec le jeu de la couleur et de l’eau, celui du papier humide dans lequel se fondent les tons qui se métamorphosent en séchant. Une forme d’échange s’établit entre le medium et l’artiste qui doit composer avec cette fluidité et travailler rapidement, sans pouvoir se permettre d’ajouter trop de détails ni effectuer des retouches ultérieures. Avec ses contrastes, ses dégradés et sa transparence, à travers laquelle le papier brille, l’aquarelle est un médium exigeant qui demande une grande virtuosité technique. José Duclos pratique également le dessin qu’elle traite à la manière de l’aquarelle avec des fonds ombrés.

La nature est l’un des sujets qu’elle affectionne, les portraits aussi, à partir de modèles vivants qui viennent à ses ateliers ou de membres de son entourage. José Duclos s’éloigne cependant de plus en plus de la représentation. A l’aide de moyen simples et avec le plus d’intensité possible, l’artiste cherche à rendre la poésie de ce qui l’entoure, à traduire l’émotion lorsque celle-ci a été intégrée, mûrie en quelque sorte dans le silence et la réflexion, et à voir au delà du simple regard. On peut suivre cette évolution dans une série d’oeuvres dont l’origine est issue de « Coming out », un dessin de la chambre de l’artiste où l’on voit différents éléments textiles : le dosseret du lit, les rideaux, des vêtements sortis d’un placard. En tournant le dessin, celui-ci a alors évoqué à ses yeux un kimono, un sujet sur lequel elle avait déjà travaillé en 2005. « Entre-peau », avec ses touches de couleurs raffinées telles de la soie, dans les tons de brun, de mauve, de noir, d’or, rehaussés de rouge et de rose, intègre également des petits dessins, tels une délicate mosaïque. José Duclos transcende en quelque sorte son quotidien à travers des dessins qu’elle découpe et intègre dans ses oeuvres, unifiant ainsi différents éléments à l’aide de formes simples, comme le kimono, pour en révéler la beauté. La représentation objective s’éloigne pour mieux préserver la puissance d’évocation. Ainsi, avec ses tons de gris et de bleu, le kimono intitulé « Démesure », dévoile quant à lui la longueur et la froidure de janvier, alors que « Habitat » avec ses couleurs fraîches exalte la joie du printemps.

embrassadewebLa qualité aérienne de l’aquarelle, qui semble libérer de toute densité les objets matériels, permet de traduire l’essence de ce qui nous entoure. Dans « Embrassade » on ressent l’élan d’un arbre au tronc puissant qui se dresse toujours plus haut à la conquête du ciel. Inspirée de la simple photo d’un talus sur lequel s’était posée une feuille, toute la douceur méditative et la beauté de la nature à l’automne transparaissent dans « Fouillis roussi », avec ses derniers éclats de pierres précieuses avant le grand sommeil de l’hiver. Il n’est pas surprenant que l’artiste ait remporté le premier prix de la25e édition du Festival de peinture de Mascouche en 2013, avec une aquarelle de la rivière « La Lièvre » considérée par le jury comme « de la poésie à l’état pur ».Parmi les artistes qui fascinent José Duclos figurent Andrew Wyeth, Emile Nolde, Marion Wagschal avec laquelle elle a étudié et dont elle apprécie la complexité, de même que Fabienne Verdier qui vécut dans la Chine communiste des années 80, dans des conditions particulièrement difficiles, pour étudier la calligraphie auprès des plus grands maîtres.

Titulaire d’un baccalauréat es arts de l’Université Concordia, outre sa pratique privée José Duclos enseigne également le dessin et la détrempe à l’aquarelle, entre autre au Centre des arts visuels à Westmount et au Jardin Botanique de Montréal. Elle donne des ateliers dans différentes régions du Québec pour transmettre sa passion, inspirer ses élèves et les encourager à s’affirmer grâce à la création artistique. Outre des expositions personnelles, elle a participé à de nombreux événements artistiques au cours desquels elle s’est vue décernée plusieurs prix et mentions.

Catherine Guex

 

© 2016 - Tous droits réservés Joseduclos.com - Création du site Denise Faucher, webmestre